top of page
Rechercher
  • arnaud girard

Révélez le son de votre Rhodes pedales et effets pour fender rhodes



rhodes preamp stereo tremolo mk1 eq suitcase sliders treble bass vibrato intensity

Ici nous allons voir comment traiter, comment améliorer notre son de rhodes.


On va pas se mentir, en sortie de harp ou par le rail alu, le son d'un Rhodes c'est pas foufou, c'est comme une guitare electrique. Un ampli, avec son préamp, ses eq, va remuscler cela, mais qu'en est-il si on branche notre piano

adoré sur une carte son ? Ben, pas grand chose, alors que faire ?


  • Tout d'abord, on va alléger notre signal en lui retirant des fréquences inaudibles mais qui génèrent des db, font du clip, et bilan vous avez encore moins de réserve de "patate", de headroom en reserve avant de saturer le signal. Cette notion est valable pour tout instrument d'ailleurs. Donc sur un Rhodes, on retire les basses extrêmes donc en dessous de 60 hz, et on retire, ou on coupe à 10 ktz. Ensuite, voici ce dont je voulais vous parler, comment révélez le Rhodes ? Essayez de monter à 2 ou 3 ktz, là ou se cache "le bark" vous allez ainsi amener de l'agressivité au son, n'hésitez pas, ça mord pas, enfin, pas plus de 10 db quand même. Perso, après testé pas mal d'eq en pédale, le MXR 10 bandes, je le trouve top, car aucun souffle, il permet de littéralement sculpter notre son, et ajoute un léger son préamp, il n'est pas neutre, mais que c'est ça sonne !


  • Nous avons un signal "nettoyé", plus "medium", maintenant attardons-nous sur les artéfacts du Rhodes, c'est à dire tous ses petits bruits et sons qui en font le charme, j'ai nommé en premier le key-off, le kissing-tine. Ici le compresseur permettra de garder un signal fort sans clipper, mais surtout reglé avec un release rapide, d'augmenter les sons produits après la frappe du marteau, quand l'étouffoir revient embrasser la tine, ce son là, apporte de la vie, et donc on en rajoute un peu si l'on veut.

  • Après ces 2 sections consacrées à la "dynamique" on peut enfin tomber à pieds joints dans le monde des effets, et pédales en tout genre. Sauf qu'en vérité, on fait vite le distinguo entre les bons effets et les gadgets qui aiment votre argent, les milliers de pédales qui ne servent pas à grand chose. Chorus, phaser, univibe, en mono ou stéréo (2 pédales MXR 74 Script sur 2 écoutes, et vous n'êtes pas loin du soleil. Mais attention, un Rhodes bien réglé aura énormément de dynamique en sortie, et pourra facilement faire clipper des pédales modernes. Donc bien tester le niveau d'acceptation de vos toutes nouvelles pédales d'effets, combien en ai-je retourné car elles ne supportaient pas la puissance de sortie !


  • Je ne parlerai pas ici des reverb, délais/echos, on les connait, ils apportent de la dimension, de l'espace au son. Et si on a bien bossé avant, le resultat n'en sera que meilleur.

  • Petite technique EQ: Pour avoir un son suitcase, un peu façon Herbie Hancock avec un stage, on coupe, on cut, toutes les fréquences à partir de 2 ou 3 ktz, on "imite" alors le filtre des systêmes suitcase de l'époque. On rajoute un peu de bas medium, on se retrouve avec un son crade, plus sourd, parfait pour la fusion jazz-groove. Si en plus notre compresseur se met à saturer (attaque/release plus rapide) on sonne assez vite Headhunters, ou Resolution 88 avec Ton O'grady son meilleur représentant selon mon humble avis.

  • ...To be continued...

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page